Conseils chiro de Ahuntsic sur le ski de fond

Ski de fond : quelques conseils d’une chiro

Bientôt la relâche ! C’est le moment ou jamais de faire du ski de fond, ne serait-ce que dans l’un des parcs de Montréal. Notre blogueuse invitée cette semaine est Christine St-Louis, chiropraticienne au Centre chiropratique optimal de Ahuntsic sur la rue Fleury Ouest, qui avait quelques conseils à nous donner pour profiter pleinement des bienfaits du ski de fond.

D’un point de vue chiropratique, le ski de fond est un des sports de prédilection pour la santé neuro-musculo-squelettique. Ce sport active les muscles du bas du corps avec la poussée des jambes et les muscles du haut du dos avec la poussée des bras, idéal pour améliorer votre santé posturale. Il travaille la posture en ouverture contrairement à celle de notre quotidien qui est généralement plus voûtée. ( ordinateur, etc.). De plus, c’est un sport de glisse qui évite les gros impacts au sol (évidemment s’il n’y a pas de chutes!)
Voici quelques chiro-trucs pour éviter les blessures :


1) La préparation au sport est toujours importante. Assurez-vous d’avoir une structure souple et mobile. Plus vos articulations sont souples, meilleure est l’amplitude de mouvement et par conséquent, un potentiel de développement musculaire plus complet (force et puissance). Des ajustements chiropratiques permettent de retrouver la souplesse saine de vos articulations que ce soit les épaules, hanches, genoux, chevilles et le dos.


2) L’échauffement est très important. Commencez par activer le corps en faisant des rotations d’épaules, des hanches et des chevilles. Ensuite, lever les jambes à 90 degrés en augmentant la cadence graduellement. Ceci permet d’augmenter le flot d’oxygène et de nutriments aux muscles et aux organes. Lorsque vous êtes prêt, commencez à skier à un rythme léger.


3) Une bonne posture est primordiale. Se tenir grand et regarder au loin devant permet de maintenir une bonne position. Imaginez-vous être une marionnette et qu’un fil vous tire vers le haut. Ceci permettra de préserver une bonne lordose du bas du dos et d’éviter des tensions dans les épaules et le cou. De plus, ceci permet de dégager la cage thoracique et facilite la respiration.


4) Faites de petites enjambées avec les genoux légèrement fléchis. Vous aurez un meilleur équilibre et maîtrise des mouvements.


5) Garder le corps détendu afin d’assurer une souplesse. Comme je dis souvent à mes patients, relaxez la mâchoire et tout le reste suivra !


6) Après votre activité, prévoir du temps pour des étirements dans les heures qui suivent. Mettre l’emphase sur les flexeurs des hanches ( le psoas ou notre filet mignon), les quadriceps ( devant la cuisse ), les ischiojambiers ( l’arrière de la cuisse) et les épaules. La règle d’or est de maintenir au minimum 15-30 secondes la position d’étirement. 
De façon générale, il est important d’adresser rapidement les manifestations de douleurs afin d’éviter que ça devienne un problème chronique. Cette chronicité rend la guérison plus longue et pourrait compromettre la capacité de faire vos activités.


Si vous avez des questions ou désirez consulter pour une condition particulière, n’hésitez pas à communiquer avec nous!

Voilà, bonne relâche !  

Dre Christine St-Louis Chiropraticienne DC, B. Sc

Pour rester au courant de l”actualité concernant notre clinique chiropratique dans Ahuntsic, voici quelques liens utiles :

             Facebook 
             Site Web

Christine St-Louis, B Dc D C
Christine St-Louis, chiropraticienne, Centre chiropratique optimal Ahuntsic
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

X